top of page

Qualité de vie au travail - S'accorder un temps de pause au bureau


Notre rédacteur web business entreprise fait le point sur les droits en matière de pause au travail pour les salariés
La pause au travail un temps important dans la vie d'entreprise

Qu’il s’agisse de la pause-café ou de la pause-déjeuner, les moments de détente au travail sont souvent très appréciés des collaborateurs. Occasion de se recharger et de tisser du lien social, ces pauses pendant le travail sont aussi bénéfiques pour l’entreprise. Tour d’horizon !


Temps de pause au travail :

pourquoi sont-ils si importants ?

Certains salariés n’en ressentent pas forcément le besoin. Pourtant s’accorder un temps de pause au travail est tout simplement indispensable.


Qu’il s’agisse d’un mini break de quelques minutes ou d’une plus longue pause-déjeuner, ces moments de détente permettent aux équipes de se reposer, de se vider l’esprit et de se recharger.


Contrairement aux idées reçues, les moments de pause au travail ne sont pas synonymes de perte de rentabilité pour l’entreprise. Car ils favorisent la créativité, l’efficacité et donc, la productivité. Ils renforcent également les liens sociaux. Durant ces instants de détente, chacun fait connaissance, échange et renforce au passage son lien d’attachement à l’entreprise.

Bon à savoir

Selon une récente étude publiée par l’institut IFOP, 84% des salariés considèrent la pause-café comme étant un moment indispensable. Une parenthèse privilégiée qui est un facteur de cohésion unique.


Besoin des services d'une rédactrice web immobilier commercial ou particulier ?


Prendre des pauses au travail : que faire pendant ces temps de repos ?

Libre à vous de décider de l’occupation qui vous permette de profiter pleinement de votre pause obligatoire. Certains collaborateurs vont profiter de la pause pour prendre un café ou fumer


Ce peut être par exemple l’occasion de s’offrir une parenthèse sans écrans… Un break forcément bénéfique, surtout si dans le cadre de votre travail, vous passez plusieurs heures consécutives devant un PC, un smartphone ou une tablette.


Si l’environnement autour du lieu de travail est agréable, pourquoi ne pas profiter de votre pause pour aller marcher ? Un bon réflexe, à l’heure où l’Anses (Agence national de sécurité sanitaire) indique que 95% de la population est exposée à un risque de détérioration de la santé par manque d’activité physique et/ou à cause d’un trop long temps de travail passé assis.


Si votre entreprise est proche de commerces, vous pouvez en profiter pour faire une petite course et éviter ainsi de longues heures de queue à la sortie du bureau.

Durant les temps de pause, vous pouvez aussi lire ou méditer et ainsi vous couper l’espace de quelques instants du monde extérieur, afin de mieux vous recharger.


Bien que cette pratique reste encore marginale, certains salariés osent quant à eux la sieste au travail. Une pratique bénéfique qui augmenterait la productivité de 35% selon la Nasa.


Citation

« Après une sieste, nos réflexes sont meilleurs et notre vivacité d’esprit aussi. On se concentre mieux et l’on est souvent plus efficace ». Bruno Comby auteur du livre «Éloge de la sieste ».


Organisation du travail : Quel est le cadre législatif des temps de pause ?

La loi stipule que lorsque le temps de travail effectif atteint six heures par jour, le salarié est en droit de bénéficier d’un temps de pause durant au moins 20 minutes consécutives. Sauf dans le cas où une convention collective fixerait un temps de pause supérieur.


En pratique, la pause peut être accordée soit après ces six heures de travail, soit avant que cette durée de travail ne soit totalement effectuée. L’employeur doit donc faire en sorte de permettre au salarié de prendre ses 20 minutes de pause durant la journée, qu’il emmagasine six heures de travail minimum ou davantage.


Le code du travail prévoit des minimums légaux mais il est tout à fait possible de faire preuve de souplesse et d’inclure des temps de pause plus longs et/ou plus fréquents.


Bon à savoir

Lorsque le salarié est mineur, ce qui peut être le cas dans le cadre d’un contrat d’apprentissage ou saisonnier, il bénéficie alors de protections supplémentaires. Ainsi, par exemple, son temps de pause minimum passe à 30 minutes après un temps de travail continu de 4h30.


Modulation, durée, fréquence : comment fixer ses temps de pause au travail ?

Les employés très concentrés dans leur travail durant 52 minutes auraient besoin de 17 minutes de pause pour fournir des efforts intenses. L’idéal est d’éviter de travailler en continu trop longtemps et d’attendre l’après-midi pour s’offrir un petit break. D’autant que selon la science, notre cerveau a besoin de 20 minutes pour digérer les informations et les emmagasiner en mémoire.


L’idéal ? S’accorder de mini pauses café en milieu de matinée et en milieu d’après-midi pour se donner toutes les chances de rester parfaitement concentré, en bonne santé et pleinement productif.


Bon à savoir : quelle durée de pause en temps partiel ?

Si votre temps de travail est inférieur à 6 heures par jour, le code du travail n’ouvre pas droit à un temps de pause obligatoire. Toutefois, dans certains cas, les conventions collectives rendre cela possible.


Les bénéfices des temps de pause en entreprise

· Renforcent la productivité

· Améliorent la créativité

· Tisse le lien social

· Aère le corps et l’esprit

· Aide à garder un esprit sain

· Lutte contre la fatigue des yeux, les maux de tête et de dos


Heures de travail et temps de pause : viser l’épanouissement des équipes

De plus en plus d’entreprises prennent conscience de la réelle importance de prendre sa pause et font en sorte de faciliter la vie de leurs collaborateurs.


C’est dans ce but que certaines entreprises recrutent désormais des chief happiness managers. Un poste dont les fonctions se rapprochent du directeur des ressources humaines, mais qui ont la particularité d’être spécialisés dans l’épanouissement et qui centre ses prises de décision en fonction du capital humain. Ce professionnel pourra notamment encourager les salariés à prendre des pauses aux meilleurs moments et à opter pour des activités saines et qui leur plaisent, durant ces breaks


Comme au sein des locaux d’entreprises, les bureaux flexibles intègrent désormais des espaces dédiés à la détente tels qu’une cafétaria, un espace relax ou une salle de pause dotée de jeux. Dans ces endroits agréables et chaleureux, les interactions sont facilitées et les collaborateurs peuvent faire de nouvelles rencontres.



Contenu réalisé - sans IA - par Catherine Chantepie - redacteur web immobilier, business et vie d'entreprise


Besoin d'un redacteur web immobilier, vie d'entreprise et B2B ?

Rédactrice web en Loire-Atlantique (44), près de Nantes, la Baule et St Nazaire, je vous aide à améliorer votre communication.

Demandez un devis !


Comments


Search By Tags
Follow Us
bottom of page